Mairie d'Aiguilhe - Retour Accueil Contactez la mairie d'Aiguilhe au 04 71 09 03 83

Circulation - Sécurité

Un radar mobile implanté à Aiguilhe

Mairie d'Aiguilhe - Actualités - Un radar mobile implanté à Aiguilhe

Le 23 février 2012, la Conseil Municipal, a décidé d'acquérir un radar pédagogique mobile, pour l'implanter en divers points du territoire de la commune dAiguilhe.

Cette décision rejoint les préoccupations des deux personnes qui ont exprimé leurs insatisfactions en matière de sécurité routière, dans la presse locale, ces dernières semaines.

 

Pourquoi un radar mobile ?

Cet équipement répond les objectifs suivants :

  • Inviter les automobilistes à respecter les limitations de vitesse,
  • Fournir des informations statistiques objectives sur les vitesses et les flux par tranche horaire,
  • Cibler les actions prioritaires de la police nationale.

  


Une voirie communale inadaptée aux flux de véhicules

Tout dabord nous avons pleinement conscience des problèmes de flux de véhicules sur des voies de desserte qui sont progressivement devenues des voies de transit (cest le cas sur la plaine de Rome, le lotissement de la Boriette, route de Roderie et le Bourg dAiguilhe). Qui plus est le Bourg dAiguilhe subit un trafic quotidien de plus de 2000 véhicules par jour sur des voies communales largement sous-dimensionnées en regard de ce trafic.

Ce flux induit des nuisances pour les riverains et de l'insécurité pour les piétons. On ne peut que déplorer que cette préoccupation nait pas été prise en compte dans les projets et implantations nouvelles en Haute-Ville.

Cette préoccupation je lai exprimée clairement  :

  • Lors de réunions publiques les 16 janvier 2009 et 23 janvier 2012,
  • Lors des cérémonies des vœux en 2011 et 2012,
  • Dans les éditoriaux du bulletin municipal en 2011 et 2012,
  • Lors de rencontres avec les responsables de la Ville du Puy, de la communauté dAgglomération ou du Département.

Bien sûr il y un monde entre en parler et agir.


Des actions concrètes et des projets en attente :

Nous avons agi. Je ne rappellerai ici que quelques réalisations qui vont dans ce sens :

  • nous avons réalisé laménagement du carrefour de Jalavoux en Zone 30,
  • nous avons mis en œuvre, en concertation avec la commune de Polignac, un aménagement d’écluse ainsi quune limitation de vitesse,
  • nous avons, après la réfection de la chaussée en haut de chemin de Bouthezard, matérialisé un passage piéton par un zébra de peinture. Nous avons même tenté une expérience de matérialisation de ce passage piéton, par des plots de béton que nous avons enlevés car ils faisaient lobjet dune sérieuse contestation et des risques de chute,
  • nous avons demandé à des experts de nous guider dans l’élaboration dun plan daccessibilité de la voirie et des espaces publics (Pave). Ce plan a pour but, entre autre, d'identifier les points critiques où la sécurité des piétons valides, et a fortiori non valides, est menacée.  Bien des communes ne lont pas encore rempli cette obligation légale,
  • enfin je vous informe que depuis le 25 avril e le cinémomètre mobile, est opérationnel sur le territoire de la Boriette.

 

Pourquoi nous ne faisons pas plus et plus vite ?

Bien que la préoccupation économique ne soit pas absente de nos choix ce nest pas cela qui nous freine le plus notre action.

Les freins viennent de plusieurs niveaux :

  • Les riverains qui expriment des besoins sont souvent en désaccord entre eux, ainsi quavec les solutions proposées sur le diagnostic et les solutions à mettre en œuvre. À titre d'exemple, le sens unique qui contraint les usagers extérieurs, ne convient pas parce quil gêne également ces mêmes riverains. Quelque fois ils proposent des solutions inapplicables telles que "le sens interdit sauf riverain" pour limiter les flux à la stricte desserte dun territoire. Cette option na pas de valeur légale sur le domaine public.
  • Nos projets navancent pas car nous devons décider en concertation avec la Commune du Puy qui partage les mêmes voies avec des tronçons successifs sur nos deux communes (montée Gouteyron, montée du Séminaire ) ou pire encore où la voie se partage dans le sens de la largeur (Chemin de Bouthezard). Entre gens de bonne compagnie, autour de la table, la solution devrait se trouver sans problème. Malheureusement chacune des deux communes à ses propres priorités qui ne coïncident pas.

Les projets suivants sont en attente :

  • un nouveau plan de circulation pour le bourg dAiguilhe. Ce plan sappuie sur la mise en place de sens unique ou de circulation alternée pour permettre laménagement de voies piétonnes sécurisées,
  • en concertation avec les services techniques de la Ville du Puy, sur le chemin de Bouthezard, un projet de trottoir et d’écluse ont été envisagées.

Nous ne désespérons pas de débloquer ces projets.


La plaine de Rome :

Ici la problématique est dun autre ordre. La voirie se partage entre les communes dAiguilhe, Chadrac et Polignac. Plutôt que

de refaire simplement le tapis de la route, nous avons lobjectif de :

  • Permettre aux piétons de se promener ou se déplacer en sécurité,
  • Créer des points de belvédère sur les différents points de vue
  • Mieux gérer les eaux pluviales qui se déversent ensuite sur le bassin versant

La dimension touristique de ce projet est évidente et il parait évident que cette dimension, entre dans le champ de la compétence tourisme de la communauté dagglomération. Et là nous sommes en échec car la Communauté dAgglomération ne se décide pas à déclarer dintérêt communautaire cette route belvédère. Voilà pourquoi ce projet prend un retard désolant.

 

Michel ROUSSEL

Retour
 
Site officiel de la mairie d'Aiguilhe
Mairie d'Aiguilhe - 1 Rue Crozatier - 43000 AIGUILHE
Tél. : 04 71 09 03 83 - Fax : 04 71 09 80 60

mairie@aiguilhe.fr

Mentions légales | itnt.fr